Elodie Lemerle

 

"Mon travail met en dialogue des blocs de monde qui sont autant de souvenirs incertains et pourtant familiers de l'Histoire qui se raconte au quotidien en images.  Les fragments d'images peintes ou dessinées relèvent d'un choix « méticuleux », construit . J'utilise mon scalpel pour inciser la feuille, je saisis le papier et ensuite cherche le chemin qui dessine, entre les figures peintes, le territoire de l'image que je veux arracher. Le tracé laisse apparaître les résistances du papier, les tensions physiques, les hésitations.
L'espace, créé au sein de l'image, participe de l'image et doit révéler une respiration, une fracture, un vide( absence) ou une image en devenir. Il devient un point d'articulation entre les fragments d'un monde. La déchirure devient alors le passage de cet immémorial silencieux et précipite toutes les fureurs du
monde dans l'interstice. "