Notre maison

Notre lieu de vie s'appelle : "la Maison rigolote"

Nous cherchions un lieu, si possible à Laval, pour nous retrouver, créer, exposer. Une maison d’artistes. Elle est arrivée en 1998, au grand soulagement de la Ville de Laval que nous pressions depuis plusieurs années.

C’était un legs. Une maison bourgeoise atypique et désertée dans le faubourg ancien de St Vénérand.

Petit à petit la maison de la Belle au bois dormant s’est muée, grâce à nos efforts et à ceux de la ville de Laval, en un lieu d’échanges et d’expositions. Nous nous attachons à lui conserver son aspect rigolo avec ses petits jardins improbables, sa distribution architecturale rafistolée, sa salle de bain « années 20 » et son palmier de Chine.

« Maison rigolote », elle fut baptisée. Venez-nous rendre visite. Comme le chante Brel : « C’est pas grand, non, mais y a la place ».

La place pour vivre, la place pour exposer.

Les expos s’enchainent au rythme de quatre par an. Notre souhait est d’inviter le plus souvent possible des artistes qui n’avaient pas encore eu l’opportunité d’exposer leur œuvre dans de bonnes conditions.

Pour être bonnes elles sont bonnes, ces conditions ! AAA 53 prend tout à sa charge.

- La communication : 750 cartons d’invitation expédiés format double carte postale, 100 affiches, un contact privilégié avec les médias locaux.

- Un vernissage très convivial.

- L’aide à l’accrochage, l’accueil sur nos cimaises, pour une durée de quatre à cinq semaines.

Et l’artiste, que fait-il ?

Il apporte ses œuvres, il est présent au vernissage, il accueille le public sur la durée de l’exposition. Il paye sa cotisation pour être adhérent de AAA53. Il peut vendre en toute tranquillité : nous ne sommes pas une galerie et nous n’avons aucune vocation marchande.

Il faut avant tout que nous l'invitions. Et ça, c'est au coup de coeur : pas de critères particuliers, pas de chapelles artistiques. On regarde et on dit « oui » ou « non ».