Les princesses de Clem

Ce qui motive mon implication artistique, c'est mon intérêt pour la femme. Intérêt esthétique, charnel, je ne cesse de peindre des femmes, souvent limitées à de simples parties de leur corps.

J'entrevois alors le rapport sensuel entretenu avec mon sujet puisque je fixe mon oeil d'artiste sur l'expressivité du corps plus que celle du regard.

Souvent, la femme que j'aime peindre n'a rien d'une fille sage. Elle est tatouée, vêtue de jean, posée dans des attitudes provocantes.

La technique du pistolet est maitrisée singulièrement. Je donne également une interprétation moderne d'un sujet classique : le nu féminin.

 

Et dans la salle du Bistrot, Denis Judon présente : Couleurs en évasion

Entre abstraction et figuration, la fusion des couleurs et la liberté des formes s'invitent chez cet artiste autodidacte, qui profite de ses rares moments de temps libre pour s'adonner à la peinture.

Sans se référer à des sujets précis, son art spontané nous fait glisser vers un monde imaginaire, ou l'irréel côtoie un réalisme rêveur.

Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Clem
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Clem
Clem
Clem
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
Denis Judon
 
 
Powered by Phoca Gallery